FrançaisEnglish



 
Le réseau
 
Accueil
Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg

ENGEES - Strasbourg
1, Quai Koch
67070 STRASBOURG
Tél. : 03 88 24 82 82
Fax : 03 88 37 04 97
Mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
Site : http://engees.unistra.fr

L'Ecole nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg est un établissement d'enseignement supérieur et de recherche, de statut établissement public administratif, dépendant du ministère chargé de l'Agriculture et rattaché à l'université  de Strasbourg comme école externe.
L'ENGEES, école d'hydraulique appliquée, créée en 1960, a pour vacation première de former des ingénieurs directement opérationnels dans les domaines : de l'équipement, des collectivités (eau potable, assainissement, déchets), de l'aménagement durable du territoire, de la gestino des risques environnementaux et sanitaires, de la gestion des services publics.

Les formations

Le diplôme d'ingénieur de l'ENGEES, reconnu par la Commission des titres d'ingénieurs, est obtenu, sous statut étudiant ou apprenti après trois années d'études pour des étudiants bac+2.
L'enseignement est composé de cours, travaux dirigés et travaux pratiques, projets, visites et stages, répartis par semestres de S5 à S10 pour la formation sous statut d'étudiant.

S5: découverte des métiers et sciences de base
S6 : Ingénierie du milieu naturel
S7 : réseaux hydrauliques et urbains
S8 : Traitement des eaux potables et usées
S9 : Plusieurs choix possibles
La 3ème année (S9 et S10) est personnalisée autour d'un projet professionnel individuel pour orienter chaque étudiant vers une des voies d'approfondissement possibles :
Gestion durable des eaux en milieu urbain (GEDEMU), gestion durable de l'eau dans les territoires (GEDET), gestion, traitement et valorisation des déchets (GEDE), masters cohabilités (6 spécialités) donnant lieu à double diplôme.

Autres scolarités en mobilitét simple ou double diplôme (19 pays)
MSc à l'étranger (UK, ESP), Génie sanitaire à l'EHESP de Rennes, EM de Strasbourg, EIVP à Paris, IRC à Montpellier, Ecole polytechnique de Montréal, programme ARTIFEC, BARTIFEC, autres masters (recherche et pro).
S10 : stage de fin d'études.
En 3ème année S9 et S10.

Des stages complètent  cette formation et doivent comprendre au moins un mois à l'étranger.
Deux semaines: stage ouvrier en entreprise de travaux
Une semaine : stage découverte des métiers en services déconcentrés de l'Etat
Trois mois : stage pratique de l'ingénierie en bureau d'études
Quatre à Six Mois : travail de fin d'études.


Pour la formation par apprentissage, tronc commun de deux mois avec les étudiants, périodes d'alternance école/entreprise 15j/15j, avec travail de fin d'études de 6 mois au semestre 10.
1 mois de stage à l'étranger, pris sur le temps en entreprise est obligatoire.
Signature d'un contrat d'apprentissage dans des entreprises privées ou collectivités.

Les autres formations

  • trois mastères spécialisés (MS) dans le domaine des services urbains : Eau potable et assainissement (EPA), gestion, traitement et valorisation des déchets (GEDE), Management et ingénierie des services d'eau, d'assainissement et déchets (MISEAD)
  • deux certificats d'études supérieures (CES) : Equipement d'hygiène  publique (EHP), Maîtrise des déchets (MD)
  • 5 masters en cohabilitation (6 spécialités) :
    Sciences pour l'ingénieur, spécialité mécanique numérique et ingénierie/ computational engineering (cursus entièrement en anglais),
    Sciences de la terre, de lunivers et de l'environnement, spécialité ingénierie et sciences de l'environnement
    Génie civil - construction et ouvrages durables, spécialité géotechnique, eau, risques
    Géographie environnementale, spécilaité systèmes géographiques et environnement et spécialité observation de la terre et géomatique
    Administration économique et sociale, spécialité gestion et droit des énergies et développement durable
  • Deux licences professionnelles :
    Protection de l'environnement (spécialité gestion des eaux urbaines et rurales) ,
    Agriculture durable, eau, sol, activités agricoles et gestion des territoires à forte pression sociétale.

    La formation continue (diplômante ou non diplômante)

    Une cinquantaine de sessions courtes d'une semaine sont organisées en inter ou intra entreprises, des parcours personnalisés, des cycles de préparation au métier de chargé d'études, des vendredis juridiques, des formations spécifiques pour les élus.
    Les licences professionnelles, certificats d'études et supérieures, mastères spécialisés accessibles au titre de la formation continue.
    Le diplôme d'ingénieur accessible par la VAE



    L'international : 30 accords


    Echanges d'étudiants avec la Grande Bretagne, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Belgique (dont Erasmus), l'Argentine, le Brésil, la Bulgarie, le Burkina Faso, le Cameroun,  le Canada, le Maroc, la Roumanie, la Lituanie.
    Doubles diplômes avec les universités de Cranfield (Grande Bretagne) et Santander (Espagne).

    Les relations avec les entreprises et l'insertion professionnelles

    Relations entreprises : le parrainage simultané des promotions entrantes par une ville (ou un département) et par une entreprise privée, démontre la volonté de l'ENGEES de renforcer ses liens avec le monde professionnel. En outre, l'école est de plus en plus sollicitée pour des partenariats avec les entreprises, justifiant la création du service entreprise et collectivités (SEC) dont la mission principale est de répondre aux besoins des entrerpises (stages, préparation à l'insertion professionnelle, partenariats...) L'ENGEES est cofondateur de la SATT Conectus Alsace.

    La cellule emploi (partenariat ente l'ENGEES et AMENGEES), intégrée au SEC assure suivi des diplômés (insertion professionnelle et carrière) et diffuse des offres d'emploi pour jeunes diplômés ou plus expérimentés adressées à l'école par des employeurs privés ou publics, anciens élèves et cabinets de recrutements. Depuis la mise en place de nouvelles modalités en 2008, le nombre d'offres est en constante augmentation.

    Insertion des diplômés : ils trouvent rapidement un emploi, dont 65% en CDI. Le niveau de rémunération moyen du premier poste est de l'ordre de 32000€ et atteint près de 30000€, avec une distorsion entre hommes et femmes inférieure à la moyenne nationale.

 

La recherche

Trois unités de recherche, près de 110 publications, communications et rapports :

- Institut de mécanique des fluides et des solides - hydrauliques urbaines et traitement des eaux (IMFS-HU)
- Laboratoire GEStion territoriale de l'Eau et de l'Environnement (GESTE)
- Laboratoire d'Hydrologie et de Géochimie de Strasbourg (LHyGeS)

Des programmes internationaux : participation aux projets européens Life ArtWet et Facilités Eau GEMI, InterReg Phytoret, le projet FASEP en Haïti.

Des programmes scientifiques : participation au projet ANR INDIGAU, GEPEMU (Gestion des évènements extrêmes en milieu urbanisé et traitement de l'effluent spécifique généré).
Des contrats de partenariats avec la Communauté urbaine de Strasbourg, l'Agence de l'eau Rhin-Meuse, Voies navigables de France...