Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le 3 février 2021, le RESP organisera son séminaire annuel à l’attention des cadres des fonctions publiques et de la sécurité sociale.

La décision opportune : place des intuitions et de l’émotion.

Le modèle de la rationalité dans la production d’une décision reste encore le mieux admis et le plus reconnu par les décideurs et dans les organisations, pouvant même conduire jusqu’à l’utilisation d’algorithmes pour des décisions jusqu’à présent confiées à des individus.
 Cette production se construit en réalité également avec ce qui relève d’une « dynamique du vivant », associant des processus émotionnels désormais démontrés.
Toutefois, nonobstant les apports de travaux menés depuis plus de 30 ans dans ce domaine, la référence aux émotions semble parfois perçue comme peu pertinente, jusqu’à considérer celles-ci comme sources de biais.
Entre rationalité, émotions, intuition et environnement, peut-on identifier les conditions nécessaires à l’émergence d’une décision « opportune » dont on attendrait qu’elle :
– présente les caractères nécessaires, utiles et suffisants pour convenir à une situation donnée
– soit propice à un contexte précis et à sa bonne évolution dans le temps. 

Plusieurs questions découlent de cette intention :

  • Que peut-on dire des paramètres sociaux, psychologiques, biologiques, voire économiques, en jeu dans la prise de la décision ?
  • Que serait une décision laissant en conscience toute leur place aux émotions et à l’intuition ?
  • L’intuition limite-t-elle son pouvoir d’action à une perspective à court terme ?
  • Quelles voies peut-on explorer pour mieux comprendre à quelles conditions un manager peut optimiser sa prise de décision ?

Objectif
Ce séminaire sera l’occasion de mieux appréhender :

  • quelles peuvent être les conditions d’émergence collectives et individuelles d’une décision opportune,
  • quelle place donner à l’intuition, aux émotions, à l’expérience, à la connaissance de l’environnement à tous les niveaux d’organisation : signaux forts et signaux faibles.

Plaquette invitation