FrançaisEnglish



 
Le réseau
 
Accueil
Institut de formation de l'environnement

IFORE -  Paris
MEDDTL/SG/SPES
Arche nord- 92055- La Defense cedex
Tél. : 01 40 81 95 00

Internet : www.ifore.ecologie.gouv.fr


Depuis sa création en juillet 2001, sous la forme d'un service à compétence nationale du ministère de l'écologie et du développement durable, l'Institut de formation de l'environnement (IFORE) est notamment chargé des missions suivantes :

  • organiser les concours et la formation initiale des personnels appartenant aux corps des agents techniques et des techniciens de l'environnement ;
  • assurer la formation continue des personnels du service public de l'environnement ;
  • organiser un cycle supérieur de formation ;
  • animer, en coordination avec la DGAFP, le pôle de compétence des formations en développement durable, pour les services de l'Etat .

Par ailleurs, l'IFORE accompagne la politique de gestion des ressources humaines notamment par la mise en place de dispositifs d'accompagnement personnalisé (coaching) et l'aide à la conduite de projet.
L'IFORE intervient pour le service public de l'environnement. Ce terme désigne, outre les services propres du ministère de l'écologie, (MEDD), tous les autres services et établissements qui mettent en oeuvre sur le terrain les politiques définies par le MEDD. Cet ensemble de services emploie environ 14 000 agents et concernent les structures suivantes :

  • Ministère de l'écologie et du développement durable (administration centrale et directions régionales de l'environnement), inspections des installations classées, DRIRE, DDSV ;
  • Services déconcentrés d'autres ministères :
  • Etablissements et associations rattachées au MEDD.

Tous les agents en poste dans ces services et établissements peuvent suivre les formations de l'IFORE qui les concernent sans acquitter de droits d'inscription.

La formation initiale

En juillet 2001, deux corps spécifiques du ministère de l'environnement ont été créés : le corps des agents techniques de l'environnement (catégorie C) et le corps des techniciens de l'environnement (catégorie B).
Les agents et les techniciens de l'environnement travaillent dans les parcs nationaux, à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), au Conseil supérieur de la pêche (CSP). Les techniciens peuvent être appelés à travailler également dans les directions régionale de l'environnement.

Ils exercent une triple activité :

  • le recueil de données scientifiques
  • la police de l'environnement
  • l'animation des espaces dans lesquels ils travaillent au bénéfice de tous les publics.

Les premiers concours d'accès à ces corps ont été organisés en 2002 par le ministère de l'Environnement.
Une formation d'un an est organisée, en partenariat avec les organismes de formation  de l'ONCFS, du CSP et de l'Atelier technique des espaces naturels (ATEN).
Cette formation, alternant séquences de formation résidentielle et stages pratiques sur le terrain se déroule pendant l'année de stage statutaire et conditionne la titularisation de ces personnels. Pendant les stages pratiques, chaque stagiaire est accompagné par un tuteur.

La formation continue

La formation continue contribue à la diffusion et au partage d'une culture environnementale commune à tous les personnels concernés par la mise en oeuvre des politiques environnementales et par le développement durable.
Chaque année, l'IFORE propose environ 150 stages sur les thématiques suivantes :

  • La politique de gestion et de préservation de l'eau et des milieux aquatiques
  • la politique de la nature et des paysages
  • la politique de prévention des pollutions et des risques
  • la police de l'environnement
  • le développement durable.

En 2006, l'IFORE a accueilli plus de 4 000 stagiaires principalement en poste dans les administrations suivantes : ministère de l'écologie, ministère de l'équipement, ministère de l'agriculture, préfectures ainsi que dans tous les établissements publics rattachés au MEDD.

Le cycle supérieur de l'environnement

L'IFORE organise chaque année un cycle supérieur de formation pour deux promotions de cadres supérieurs du service public de l'environnement . Ce cycle se compose de 6 séminaires résidentiels.

Trois séminaires portent sur des thématiques techniques : l'Europe, la réforme de l'Etat, le développement durable.

Trois séminaires à dimension managériale sont centrés sur : les enjeux et les valeurs du service public de l'environnement, la conduite du changement, la capitalisation et l'action.

Le cycle supérieur est accessible :

  • aux directeurs et à leurs adjoints immédiats des servcies déconcentrés (DIREN, DRIRE,DDAF, DDE, DDSV).
  • aux directeurs et à leurs adjoints des établissements publics rattachés (agence de l'eau, conservatoire du littoral, ONCFS, CSP, Parcs nationaux, ONF...)
  • aux préfets, sous préfets et secrétaires généraux de l'administration régionale
  • aux directeurs, directeurs adjoints et sous directeurs des administrations centrales des ministères en charge de l'environnement, de l'équipement et de l'agriculture.

Ce cycle a pour objectif de permettre aux cadres supérieurs qui mettent en oeuvre les politiques du ministère de l'écologie et du développement durable, de partager les mêmes valeurs par la confrontation de leurs analyses et de leurs expériences et de se doter d'outils et de références communs.

Le pôle de compétence des formations en développement durable

La stratégie nationale du développement durable, adoptée le 3 juin 2003 et actualisée en 2006, prévoit que l'IFORE est le pôle de compétence des formations en développement durable pour l'ensemble des agents de l'Etat.
Ce pôle créé le 13 février 2004 est inteministériel. Il est de ce fait co piloté avec la direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP).
Il travaille également en étroite collaboration avec la délégation interministérielle au développement durable pour laquelle il peut être amené à mettre en place des formations particulières.

Le pôle "développement durable" intervient directement dans trois domaines :

  • la promotion des démarches éco responsables dans les administrations. Pour cela; l'IFORE a créé une dizaine de formations sur les différentes dimensions de l'éco-responsabilité et a formé des formateurs. Ces formations sont déployée dans les régions à l'initiative des DIREN et/ou des délégués interdépartementaux à la formation (DIF).
  • la programmation de formations dans le secteur des énergies renouvelables (éoliennes, énergie bois et bio énergies)
  • l'organisation en partenariat avec l'institut de la gestion publique et du développement économique (IGPDE) d'un cycle de conférence sur le réchauffement climatique.

Une collaboration avec le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) a également été établie pour organiser des sessions de formation sur la biodiversité et sur la concertation et le débat public. Ces formations sont accessibles aux personnels des deux fonctions publiques.
Enfin, ce pôle apporte son concours en ingénierie de formation aux autres structures de formation de la fonction publique de l'Etat. Il dispose d'un centre de ressources documentaires qui met ses moyens à leur disposition.