FrançaisEnglish



 
Le réseau
 
Accueil arrow Métiers & concours
PRESENTATION DES CONCOURS
La fonction publique désigne un ensemble de personnes travaillant, sous certaines juridictions ou dans un cadre intergouvernemental, au sein des administrations publiques. La France compte 5 millions de fonctionnaires, qui se répartissent au travers de plusieurs dizaines de métiers. Certains sont connus : enseignants, infirmiers, policiers, surveillants de l’administration pénitentiaire... d'autres moins : greffiers des tribunaux, contrôleurs de gestion, ou techniciens du patrimoine. Les fonctionnaires, contrairement aux agents non titulaires de l'État, aux employés des entreprises publiques et aux employés des entreprises privées, sont dans une situation statutaire et réglementaire. Ils n'ont pas de contrat de travail, mais leur emploi est directement géré par des dispositions de la loi et du règlement. Il existe en fait trois fonctions publiques, aux conditions d'emploi et d'exercice distinctes. Mais l'accès par concours reste la regle générale.        

Pour en savoir plus : www.fonction-publique.gouv.fr

Les trois fonctions publiques

La fonction publique d'État


  • environ 50% des effectifs
  • exerce dans les administrations centrales (principalement les ministères), les services déconcentrés (préfectures, rectorats, directions régionales et départementales, établissements d'enseignement, SDAP...) et les établissements publics à caractère administratif (EPA).

La fonction publique territoriale

  • environ 30% des effectifs
  • exerce dans les collectivités territoriales et leurs groupements (régions, départements, communautés de communes ou d'agglomérations, communes), ainsi que dans leurs établissements publics (centres communaux d'action sociale (CCAS), offices publics de l’habitat...)

La fonction publique hospitalière


  • environ 20% des effectifs
  • exerce dans les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements relevant de l'aide sociale à l'enfance, les établissements pour handicapés ou inadaptés et les centres d'hébergement et de réadaptation sociale (ne relevant pas du secteur privé).


Le RESP prend aussi en compte la Sécurité sociale, en accueillant l'EN3S.

La répartition par catégorie

Les fonctionnaires sont répartis en trois catégories A, B et C, en fonction du niveau hiérarchique et du niveau de diplôme exigé pour le recrutement par concours externe. Les concours accessibles à un certain niveau peuvent être pourvus par des diplômés du niveau supérieur (ainsi, des emplois de catégorie B peuvent être pourvus par des personnes ayant un diplôme universitaire).

Ces trois catégories peuvent être accessibles par concours interne ou externe. Les concours externes s'adressent à toute personne remplissant les conditions pour pouvoir se présenter au concours. Les concours internes sont réservés aux fonctionnaires ou agents publics ayant déjà une certaine ancienneté, souvent de l'ordre de trois ans.

Le RESP fait la promotion des métiers de catégories A, puisque les écoles qui le composent  forment des cadres des différentes fonctions publiques.


Le recrutement et la formation


Les fonctionnaires sont généralement recrutés sur concours. Les concours externes sont réservés aux titulaires d'un diplôme, tandis que les concours internes sont destinés aux fonctionnaires pouvant justifier d'une ancienneté requise dans un grade de niveau inférieur. Les concours comprennent généralement des épreuves écrites d'admissibilité et des épreuves orales d'admission. Certains grades peu qualifiés de la catégorie C peuvent cependant faire l'objet d'un recrutement direct, comme dans le cadre des PACTES par exemple.

Dans le cas de la fonction publique d'État, de la fonction publique hospitalière et de la fonction publique de la ville de Paris, la réussite au concours pour les candidats externes leur assure d'avoir un poste.

Dans la fonction publique territoriale, les candidats externes ou internes passent les concours organisés par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), pour certains cadres d'emploi de la catégorie A, et par les centres de gestion départementaux ou interdépartementaux pour les autres cadres d'emplois (certaines collectivités territoriales peuvent aussi organiser elles-mêmes un concours) ; s'ils sont reçus, et éventuellement après formation, ils sont inscrits sur une liste d'aptitude. Ceci leur permet de postuler dans les collectivités territoriales (mairies, conseils généraux, conseils régionaux, office publics d'HLM, établissements publics intercommunaux), mais ne leur assure pas d'avoir un poste.

Stage et formation initiale

Sauf exception, les fonctionnaires recrutés sont dans un premier temps stagiaires. La durée du stage est généralement d'un an, mais elle peut être de six mois seulement ou inversement monter à dix-huit mois voire plus, notamment quand le passage par une école est nécessaire.

Les fonctionnaires stagiaires peuvent être astreints à suivre une formation initiale. C'est le cas notamment de fonctionnaires, en particulier de catégorie A qui passent, après recrutement, un temps de formation supplémentaire au sein d'écoles de la fonction publique. Ils sont appelés « élèves fonctionnaires stagiaires ». Ce sont ces écoles qui constituent le RESP.