FrançaisEnglish



 
Le réseau
 
Accueil
Ecole des hautes études en santé publique

EHESP - Rennes

Avenue du Professeur-Léon-Bernard
CS 74312 - 35043 RENNES
Tél. : 02 99 02 22 00
Fax : 02 99 02 28 28
Internet : http://www.ehesp.fr    

                                               
L'ambition qui a présidé la mise en place de l'EHESP, créée par la loi de santé publique d'août 2004, est de construire en France un grand établissement de santé publique, capable d'avoir un important rayonnement international.    
 
  

Les quatre missions définies pour l'Ecole

  • Assurer la formation des personnes ayant à exercer des fonctions de direction, de gestion, d'inspection ou de contrôle dans les domaines sanitaires, sociaux ou médico-sociaux ;
  • Assurer en réseau un enseignement supérieur en matière de santé publique : 
  • Contribuer aux activités de recherche en santé publique ;
  • Développer les relations internationales notamment par des échanges avec les établissements dispensant des enseignements comparables. 

L'Ecole des hautes études en santé publique, établissement public de l'Etat à caractère scientifique, culturel, et professionnel et "Grand établissement" est sous la tutelle des ministères chargés de la santé, des affaires sociales, de l'enseignement supérieur et de la recherche. La présidence du conseil d'administration est assurée par le Professeur Yvon Berland ; la direction par le Professeur Antoine Flahault, médecin épidémiologiste. L'EHESP est membre fondateur du pôle de recherche et d'enseignement supérieur Sorbonne Paris Cité et membre associé de l'Université européenne de Bretagne (UEB).


Des formations pour les métiers de la santé publique et du secteur social 

L'EHESP forme les cadres supérieurs de la santé et du secteur social, au niveau national et international
.

  • Directeur d'hôpital ;
  • Directeur d'établissement sanitaire, social et médico-social ;
  • Directeur des soins ;
  • Attaché d'administration hospitalière ;
  • Inspecteur de l'action sanitaire et sociale ;
  • Ingénieur hospitalier ;
  • Pharmacien inspecteur de santé publique ;
  • Médecin inspecteur de santé publique ;
  • Médecin inspecteur régional du travail et de la main d'oeuvre ;
  • Médecin territorial ;
  • Médecin de l'éducation nationale
  • Ingénieur statutaire du génie sanitaire ;
  • Ingénieur d'étude sanitaire ;
  • Technicien sanitaire.



Des diplômes de master, de mastère spécialisé, d'ingénieur et de doctorat

Master international de santé publique (en langue anglaise)
- Master of Public Health (MPH)

Programme Erasmus Mundus (deux langues européennes différentes obligatoires)
- Programme de formation européen en santé publique Europubhealth (en partenariat avec l'IEP de Rennes, l'université de Rennes 1, l'université de Copenhague, l'école andalouse de santé publique, l'université Jagellon de Cracovie, l'université de Sheffield, l'école de santé publique Mailman de l'université de Columbia).

Masters cohabilités avec des universités françaises
- Master Santé publique et risques environnementaux (Paris Descartes, Paris-Sud 11, université Henri Poincaré Nancy 1, EHESP)
- Master Méthodes en évaluation thérapeutique (Paris Descartes, Paris Diderot, EHESP)
- Master Evaluation en santé (Clermont , EHESP)
- Master Education à la santé des enfants, adolescents et jeunes adultes (Clermont 1 et 2, EHESP)
- Master Pilotage des politiques et actions en santé publique (Rennes 1, EHESP)
- Master Analyse et management des établissements de santé (Paris Diderot, EHESP)
- Master Droit, santé, éthique (Rennes 1, EHESP)
- Master Sciences cliniques infirmières (université de la Méditerranée, EHESP)

Mastères spécialisés coaccrédités
- Mastère spécialisé santé environnement  : enjeux pour le territoire et l'entreprise (Mines Paris Tech, EHESP)
- Mastère spécialisé en santé publique (Ecole Pasteur-CNAM, EHESP)

Certification professionnelle
- CAFDES (certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale)

Titre d'ingénieur
- Diplôme d'ingénieur EHESP, spécialité génie sanitaire (santé et environnement)

Réseau doctoral en santé publique
Le réseau doctoral de l'EHESP s'appuie sur 10 écoles doctorales partenaires. Il permet aux doctorants d'obtenir un diplôme de  doctorat délivré à la fois par l'EHESP et par l'une des universités partenaires : université de Rennes 1 (ED 505 et ED 92), UPMC (ED 393), université Paris-sud (ED 420), université Paris Descartes (ED 262), HEC (ED 471), EHESS (ED 286), université Henri Poincaré Nancy 1 (ED 266), université Victor Ségalen Bordeaux II (ED 154) et université de la méditerranée (ED 062). Ce réseau propose 6 parcours doctoraux : biostatistiques et sciences de l'information, épidémiologie, santé-environnement-travail, économie-management-droit et politique de santé, sciences humaines et sociales, sciences du comportement, sciences infirmières. 

Une offre complète de formation tout au long de la vie

Diplômes d'établissements
- Executive Health MBA (dispensé en langue anglaise)
- Hôpital Plus
Ces deux formations sont destinées à des publics montrant une forte expérience professionnelle dans les domaines du management en santé.
- Maîtrise Quéops-i (Université de Montréal) ;
- Fondamentaux en santé publique : formation de base en santé publique dispensée sur 6 à 8 semaines à tous les publics de l'école et ouverte à la formation continue ;
- Diplôme de santé publique
- Expert PMSI ;
- Gestion financière d'un établissement de santé ;
- Directeur d'EHPAD et droits de susagers ;
- Santé publique et médecine de l'enfant : droits, éthique et bonne pratique.

Toutes les formations de l'EHESP sont ouvertes à la formation continue. Cette offre est complétée par une dizaine de certificats et plus de 250 formations "courtes" actualisées chaque année dans les différents domaines de la santé publique.
L'EHESP propose également des préparations aux concours de la fonction publique d'Etat et de la fonction publique hospitalière en présentiel ou à distance, ainsi que des formations sur mesure adaptées aux besoins de chaque établissement.

Des platerformes pour la recherche en santé publique

 6 départements d'enseignement et de recherche

  • Département des sciences de l'information et de biostatistiques ;
  • Département d'épidémiologie et de recherche clinique ;
  • Département santé, environnement et travail ;
  • Institut du management ;
  • Département des sciences humaines, sociales et des comportements de santé ;
  • Département des sciences infirmières et paramédicales.


1 laboratoire de recherche en environnement et santé (LERES) à Rennes et Nîmes

6 centres de recherche interdisciplinaires transversaux

  • Centre d'analyse des politiques publiques en santé, en partenariat avec Sciences Po et l'Université Paris Descartes ;
  • Centre sur la biodiversité, le changement climatique et les maladies infectieuses, en partenariat avec l'IRD, le CNRS et l'université de Montpellier ;
  • Centre sur le risque et sa régulation, en partenariat avec le CNRS ;
  • Centre de santé internationale et santé humanitaire, en partenariat avec l'université de la Méditerranée et la fondation Mérieux ;
  • Centre de santé fondé sur les preuves, en partenariat avec l'HAS, l'APHP et l'Inserm ;
  • Centre de recherche sur les soins de longue durée et la vulnérabilité, en partenariat avec la CNSA, le CNRS et l'INED.


Des relations internationales fortes

Les relations internationales de l'EHESP ont pour objectif de créer et animer un réseau de partenaires apportant aux étudiants des enseignements internationaux et une mobilité à l'étranger. Les relations internationales associent par ailleurs, des équipes du monde entier aux travaux de recherche de l'EHESP et témoignent d'une engagement dans le transfert durable de compétences.

Cette politique internationale s'opère autour de trois axes prioritaires :

  • Accompagner le renforcement de capacités de partenaires et le développement de ressources humaines de pays tiers par des actions d'ingénierie de formation, d'expertise et de conseil stratégique :
  • Engager ses formations dans une dynamique internationale à travers leur adaptation aux défis internationaux de la santé publique, l'accueil d'étudiants et d'enseignants étrangers issus de grandes universités, la création de doubles diplômes, les enseignements en langue française et anglaise, l'organisation d'échanges, de stages et de mobilités d'étude ;
  • Contribuer à la recherche internationale en santé publique avec le réseau doctoral, la conduite de projets de recherches avec des équipes multinationales, les publications et l'organisation de colloques internationaux.

3 centres de l'EHESP implantés à l'étranger

Trois plateformes ont été mises en place et rassemblent la plupart des investissements et des projets de formation et de recherche de l'EHESP dans les pays à revenu faible ou moyen :

- Centre de Vientiane, au Laos (accueilli par la fondation Mérieux et le ministère Lao de la Santé)
- Centre de Bamako au Mali (accueilli par la fondation Mérieux)
- Cen,tre de Santa Cruz, en Bolivie (Accuili par le Cenetrop, Centre national des maladies tropicales)


 Quelques chiffres

  • 1300 élèves dont 650 élèves diplômés chaque année et provenant d'une quarantaine de pays ;
  • 5000 stagiaires en formation continue, 250 sessions proposées ;
  • 600 inscrits à la préparation au concours ;
  • 90 professeurs permanents
  • 1800 conférenciers ;
  • 18 000 ouvrages dans le centre de documentation (15000 oubrages, 350 titres de revues, 10000 mémoires...) ;
  • 3000 visites par jour sur le site de la Banque de données en santé publique (BDSP) : http://www.bdsp.ehesp.fr ;
  • 180 titres disponibles à la maison d'édition (Presses de l'EHESP".